7 erreurs qui empêchent les thérapeutes de réussir

D’après vous, pourquoi tant de thérapeutes ont du mal à vivre convenablement de leur activité ?

(d’après les statistiques officielles, 85% des thérapeutes gagnent moins de 800€ par mois, et le revenu moyen d’un auto-entrepreneur est de 440€ par mois)

.

Après plusieurs années à aider et à coacher des indépendants, voici ce que j’ai remarqué :

erreur #1 Les thérapeutes consacrent leur temps à des stratégies dépassées ou inefficaces.

Distribuer des cartes de visite et des flyers, se faire référencer dans les Pages Jaunes ou des annuaires en ligne, etc. sont des méthodes aussi révolues que la télévision en noir & blanc.

Et ceux qui l’ont bien compris sont en train de manger leur part du gâteau…

.

erreur #2 Les thérapeutes ne savent pas par où commencer pour lancer leur activité.

Essayer de se faire un nom sans avoir un plan précis derrière vos actions est la garantie de perdre son temps.

Et attendre que le bouche-à-oreille fasse le travail demande une dizaine d’années…

.

erreur #3 Les thérapeutes pensent que « marketing » et « vente » sont des gros mots.

Un business ne va pas se construire tout seul.

Il est primordial de comprendre l’importance du marketing, et de comprendre qu’à chaque fois qu’on discute avec un client potentiel, on est en train de vendre.

À découvrir
Une formation gratuite pour apprendre à trouver des clients sur internetmême quand on ne connait rien au marketing.

erreur #4 Les thérapeutes n’abordent pas leur pratique avec la mentalité d’un entrepreneur.

Quand on est à son compte (ou quand on veut le devenir)… on est UN ENTREPRENEUR.

Je sais qu’en tant que thérapeute ce n’est pas l’image que l’on veut renvoyer.

Mais c’est un fait ! Et il faut l’accepter, vite.

Parce que la vie d’un entrepreneur (surtout quand on débute son activité) n’est pas facile. Cela demande un investissement personnel et financier.

La beauté de la chose… en plus d’apporter une grande liberté, ça donne la satisfaction d’avoir construit quelque chose.

.

erreur #5 Les thérapeutes ne suivent pas les chiffres clés de leur activité.

Connaître les chiffres clés de son activité est très facile… et pourtant peu de personnes se donnent la peine d’y être attentifs.

  • Combien dépensez-vous chaque mois ?
  • Combien d’argent gagnez-vous réellement (marge nette) ?
  • Combien vous coûte l’acquisition d’un nouveau client ?
  • Combien vous rapporte un client par an ?

En tant qu’indépendant, ne pas connaitre ses chiffres revient à conduire un véhicule à quatre roues motrices… sans pneus.

.

erreur #6 Les thérapeutes n’ont pas de moyen fiable permettant aux gens à les trouver.

Avoir un site internet n’est pas suffisant…

Les gens n’arrivent pas tout seul sur un site. Il faut un stratégie marketing pour attirer une audience, et pour la transformer en clients.

Compter sur le bouche-à-oreille signifie que l’on n’a pas de prévisibilité. Et donc qu’on n’a aucun contrôle sur ses rentrées d’argent.

.

erreur #7 Les thérapeutes sont souvent submergés par tout ce qui concerne la technologie.

Le mot le plus effrayant pour beaucoup de gens après Marketing et Vente est… Technologie.

Pourtant, la technologie – et internet en particulier – est ce qui permet de se faire connaitre quasiment immédiatement.

Il est donc impératif de maitriser les bases d’internet.

Bonne nouvelle… C’est devenu vraiment super facile !
(même ma grand-mère pourrait y arriver)

💌 Partagez pour apporter de la valeur à votre communauté...
Alexandre Rousselle

Article écrit par Alexandre Rousselle

Véritable fan de marketing (si si, je vous jure ça existe), je gagne ma vie sur internet depuis 2003. J'accompagne les indépendants passionnés qui ont besoin d'un coup de pouce pour faire décoller leur activité... grâce à la magie du web.

👉 Rejoignez mon Cercle Privé et recevez vos premiers conseils marketing & stratégiques... applicables immédiatement !
>