A propos

Alexandre Rousselle

Je suis Alexandre Rousselle, voyageur français né en 1976 à Mont Saint Aignan (Seine-Maritime). Touche à tout – photographe, vidéaste, blogueur – je me définis comme un voyageur partageur.

Début de carrière

Économiste de formation, je m’oriente très vite vers le milieu du Web.

Après avoir travaillé comme contrôleur de gestion, j’ai créé une société spécialisée dans l’édition et la gestion de contenu Web.

En 2008 j’ai rejoint une start-up internet en phase de démarrage en tant que responsable des partenariats, avant de rapidement devenir le responsable du marketing et d’intégrer le comité de direction.

Changement de vie

En 2011, alors je faisais la tournée des capitales européennes pour un projet photographique personnel, j’ai commencé à prendre goût au voyage et à la découverte de différentes cultures.

J’ai fini par quitter mon poste de responsable du marketing en septembre 2011 pour consacrer tout mon temps à voyager.

Fin 2012, après avoir passé plusieurs mois en Asie du Sud-Est, notamment en Thaïlande, en Malaisie et en Indonésie, je suis rentré en France pour me séparer de tout mes biens. J’ai rendu son appartement, donné mes meubles et stocké mes livres dans un garde-meuble.

J’écrivais sur mon blog :

Passer mon temps à faire plus ou moins la même chose, sous la pression économique de générer un maximum d’argent et la pression sociétale de se construire une carrière, n’avait pour moi plus d’intérêts.

Les choses allaient trop vite et semblaient ne pas avoir de finalité.

J’ai ressenti le besoin de ralentir le temps, pour me connaître, pour donner un sens à ma vie.

J’ai donc quitté mon emploi, mon appartement, je me suis débarrassé de mes affaires, stocké mes livres dans un garde-meuble, pris mon appareil photo, et je suis parti à la découverte du monde, des gens, des autres cultures, et par la même occasion… à la découverte de moi-même.

Ainsi détaché de tout bien matériel, j’ai repris mon sac à dos en direction de l’Inde.

J’y ai passé 4 mois à sillonner la vallée du Gange et à parcourir le Rajasthan au guidon d’une Royal Enfield.

N’étant jamais monté sur une moto auparavant, j’ai appris seul à maîtriser l’engin sur les routes chaotiques de Delhi.

La traversée de l’Inde à pied

Le 8 juin 2014, j’ai commencé la traversée de l’Inde à pied et en solitaire, dans un projet intitulé Bharata.

Cette aventure de près de 4.500 km qui part des montagnes himalayennes pour finir sur la plage de Kânyâkumârî au sud du pays, devait durer 15 mois.

Malheureusement, à cause d’une tendinite du jambier antérieur droit qui ne guérit pas, l’aventure s’est arrêtée prématurément le 15 décembre 2014.

Actuellement

Je travaille sur de nouveaux projets, en Inde :

– Alexandre Csoma de Korös (1784-1842), considéré comme le premier tibétologue, et qui fut le premier occidental à pénétrer au Zanskar.

La marche du sel, la plus importante campagne de désobéissance civile menée par Gandhi entre le 12 mars 1930 et le 6 avril 1930, qui aboutira quelques années plus tard à l’indépendance de l’Inde.

Mais aussi en France :

– Explorer la France à vélo et partir à la rencontre des gens qui, dans leur coin, loin des médias, mènent quotidiennement des actions pour impacter le monde positivement.

>