Business Minimaliste

Connaissez-vous cette histoire ?

Il est tout juste midi.

Alors qu’il est en vacances au Mexique, un riche homme d’affaires américain se promène sur la plage

Il rencontre un pêcheur local, qui s’apprête à rentrer chez lui, avec 10 poissons fraichement attrapés.

« Superbe prise » lui lance l’homme d’affaires.

« Qu’allez-vous faire maintenant de votre journée ? »

« Oh, comme d’habitude » lui répondit le mexicain.

« Je vais déjeuner avec ma famille. Faire la sieste. Et après, j’irai passer le reste de la journée avec des amis ».

« Allons donc » rétorque l’homme d’affaires.

« Au lieu de ne travailler que quelques heures le matin… vous pourriez bosser toute la journée ! Vous montez une entreprise de pêche. Vous empruntez. Vous embauchez. Vous vous développez. Vous rachetez vos concurrents. Puis dans 30 ans vous vendez votre boite… Et vous empochez un gros paquet d’argent ».

« Ah… Et à quoi va me servir tout cet argent ? » interroge le pêcheur étonné.

« Bah c’est simple » répond l’homme d’affaires.

« Quand vous aurez de l’argent, vous pourrez  tous les jours déjeuner avec votre famille. Faire la sieste. Et après, passer le reste de la journée avec vos amis ».

.

Pourquoi je vous raconte cette histoire ?

Parce que je suis adepte d’un Business Minimaliste.

Tout comme ce mexicain, je sais qu’on peut avoir une vie (de) riche, sans avoir à sacrifier son temps, sa famille et ses rêves pour courir après une soi-disant réussite professionnelle.

C’est quoi un Business Minimaliste ?

Avoir un Business Minimaliste – comme tout indépendant peut avoirc’est choisir que ne garder que 2 choses :

  1. Ce qui est utile
  2. Ce qui rend heureux

.

Pour gérer mon activité, il me faut…

Un ordinateur.

Et une connexion internet.

C’est tout sourire

Le seul actif que je possède, c’est ma petite mailing liste d’un peu plus de 1.000 inscrits.

Je me concentre sur ce que j’aime faire.

Le reste… je délègue.

Et les clients qui ne m’inspirent pas… je ne travaille pas avec.

C’est finalement très simple !

.

Avoir un Business Minimaliste c’est privilégier la rentabilité à la croissance.

Ça vous apporte une tranquillité d’esprit.

Et une liberté absolue.

1) On n’a pas de soucis financiers

On dépense peu.

On génère des revenus… avec de grosses marges.
(internet est magique pour ça)

On peut donc facilement se constituer une épargne de secours.
(j’ai toujours 6 mois de trésorerie d’avance pour faire face à un coup dur ou à une crise éventuelle comme le coronavirus)

.

2) On n’a pas peur de perdre

On n’a pas de salariés. Pas de locaux. Pas de mobiliers. Pas de stocks. Pas de crédits. Pas de dettes fournisseurs.

On peut s’adapter facilement à toute situation.
(Dans un cas extrême, je pourrais quitter mon pays de résidence en quelques heures… avec mon business sous le bras)

.

3) On n’a pas de responsabilités

Plus une entreprise est grande, et plus vous devez passer du temps à la gérer… Et à faire des tâches que vous n’aimez pas.

Sans parler du stress que cela génère.

Avoir un Business Minimaliste est donc source de sérénité.

.

Alors certes, c’est une vision particulière.

Qui n’est pas la norme… Et qui n’est pas à la mode.

De nos jours, si vous voulez être tendance, vous devez afficher une ambition démesurée, et monter de gros business.

Avec des grosses levées de fonds.

Pour recruter un max.

Et vous développez rapidement… afin de bouffer vos concurrents.

C’est ça qui fait rêver. C’est de ça qu’on parle dans les magazines économiques.

(les médias se foutent totalement de petit entrepreneur comme moi… et c’est peut-être pas plus mal)

.

1) Si vous ne partagez pas cette vision de l’homme d’affaires américain.

2) Si vous êtes un travailleur indépendant.

3) Si vous êtes passionnés par votre métier et par servir vos clients.

4) Si vous vous foutez d’être à la mode.

Alors vous penserez peut-être comme moi qu’un Business Minimaliste est le meilleur moyen d’allier épanouissement professionnel et personnel.

Que c’est probablement la solution d’avenir pour TOUS les travailleurs.

Et donc vous allez adorer mes contenus Clin d'œil

Alexandre

>